­

Agir avec les anges    (Partie 1)                  Article complet : Parties 1 et 2

Cynthia Hindes - 
Article paru dans Perspectives (déc. 2008) sous le titre Working with angels 

 

Il y a neuf degrés, ou chœurs d'anges, au-dessus du royaume humain. Le troisième groupe de trois, les anges, les archanges et les Archées (les forces primordiales ou puissances d’origine) sont les trois chœurs sur lesquels se concentre cet article. Cette première partie porte sur les anges; la seconde, sur les Archanges et les Archées. 

Dans les représentations artistiques des anges, trois caractéristiques sont fréquemment représentées. La première caractéristique est que les anges ont des ailes. Les créatures terrestres qui ont des ailes, les oiseaux, habitent les régions aériennes, une sphère au-dessus de la terre. Ils vivent dans un monde de lumière et d'élévation, non limités par la gravité terrestre. Imaginer les anges avec des ailes est une façon artistique de montrer que les anges non plus ne sont pas liés à la terre. Ils sont sans limites, vivent dans l’espace, avec le monde de l'éternité dans leur dos.

Dans Ezéchiel 10:12, il y a une description puissante de grands êtres angéliques couverts d'yeux – une seconde caractéristique. C'est pourquoi l’art représente quelquefois les ailes des anges avec des yeux de paon dans les plumes. Les yeux transmettent la conscience. Les anges accueillent les choses en une conscience plus large, plus brillante, plus claire, plus pure et plus transparente que la conscience humaine. Les yeux aussi brillent ; le regard d'un ange rayonne d'amour et de reconnaissance.

Un troisième motif artistique est de représenter les anges comme des musiciens. Un bon morceau de musique nous ouvre le paradis. Dans la musique, les forces créatives spirituelles imprègnent l'espace. La musique accorde et harmonise les âmes, elle ennoblit et spiritualise la communauté ; elle accorde les âmes entre elles. Ces trois motifs, ailes, yeux et musique, peuvent nous aider à comprendre la relation entre le monde humain et le monde des anges.

Les Anges

Les premiers des chœurs angéliques, les anges, sont les plus proches du domaine humain. Les anges sont intimement liés à chaque être humain. Chacun d'entre nous a un ange qui lui est assigné, un ange gardien, qui nous accompagne au long des chemins de nos vies. Le poème suivant, écrit par Rose Ausländer, donne une idée de l'état d'esprit de notre relation avec notre ange : 

L'Ange en toi
Se réjouit de ta lumière,
Pleure sur ton obscurité.
De ses ailes bruissent
Des paroles d'amour,
Des poèmes, des caresses.
Il veille sur ton chemin.
Dirige ton pas vers Lui.

Les « ailes » de notre ange lui permettent un panorama qu'il ne nous est pas possible d'avoir. Les « yeux » de l'ange - la conscience angélique - voient, absorbent et se souviennent de tout pour nous. Notre ange peut se souvenir de ce que nous avons été et de ce que nous voulons être. La conscience angélique est, comme celle d'un joueur d'échecs, capable d'anticiper les résultats de nos ‘coups’.

Notre ange est le porteur de notre moi supérieur. Les anges écoutent nos pensées. Prendre conscience de son ange, c'est se sentir regardé, vu et reconnu. Les yeux de notre ange rayonnent l'amour, la reconnaissance. Notre ange gardien est le directeur musical dans nos vies. Avec notre ange, nous avons décidé de ce que sera notre vie, notre morceau de musique : un morceau léger ? une grande symphonie tragique ? une simple mélodie folklorique ? Notre ange veille à ce que les événements, les personnes que nous devons rencontrer, les instruments pour ainsi dire nécessaires à notre musique, soient présentés au bon moment.

Mais notre ange et le monde spirituel nous ont tous fait un cadeau particulièrement précieux et important : notre liberté. Rien n'est déterminé. Des opportunités nous sont offertes. Les anges nous font des suggestions avec douceur, par des inspirations, des pensées, des atmosphères, des impulsions de volonté. Mais que nous réagissions ou non, et comment nous réagissons, cela dépend entièrement de nous. La façon dont nous jouons la musique de notre vie relève de notre choix.

Pour les anges gardiens eux-mêmes, ce lien avec le monde humain est fondamental, car les anges ont lié leur destin au nôtre. Ils ne se contentent pas de marcher avec nous : ils se sont connectés à nos pensées, nos sentiments, notre volonté, en grand danger et peut-être en grande souffrance pour eux-mêmes. Ils ont consacré leur être au nôtre. Notre destinée est leur destinée. La vérité humaine, la beauté et la bonté, mais aussi la passion humaine et les ténèbres s'élèvent dans le monde spirituel à travers notre ange.

Comment pouvons-nous renforcer notre lien avec notre propre ange ? Agir de concert avec lui ? Chaque apaisement de sentiments d'irritation, de colère ou d'envie, crée un espace pour que la clarté et le regard conscient de notre ange pénètrent dans notre âme. Tout ce qui est fait dans la prière ou la méditation sereine, toute pratique religieuse, y contribue. Nos anges sont particulièrement liés à nous dans les sacrements. Nous en dirons plus sur cet aspect plus loin.

Nos anges sont spécialement intéressés par nos pensées, par ce que nous sommes capables de générer volontairement comme pensées. Suivre le sentier octuple que Bouddha a tracé - vision juste, pensée juste, parole juste, action juste, vivre juste, effort juste, attention juste, contemplation juste - exige que nous réfléchissions à notre vie. La voie octuple est un exercice de réflexion, une marche avec notre ange, une façon de « diriger nos pas dans la danse de l'ange ».

L'ange de la Communauté

Il y a aussi des anges qui ont évolué de la responsabilité d'individus vers celle de groupes où des personnes se rassemblent, non pas en raison de liens nationaux ou familiaux, mais simplement parce qu’elles l’ont choisi librement. Ce sont les anges des communautés.

Ces anges sont un peu plus élevés, un peu plus proches de l'œuvre du Christ. Ils vivent dans l'Acte de consécration de l'homme et les sacrements et les renforcent. Ils mènent les cœurs et les pensées vers une unité plus élevée, vers quelque chose qui peut être plus puissant que tout ce qu'un être seul pourrait générer ; quelque chose où la somme est plus grande que les parties. En tant qu'individus, nous pouvons nous ouvrir non seulement à notre propre ange gardien, mais aussi à l'ange de la communauté.

La communauté a une destinée, tout comme l'individu. Comme dans une vie humaine, la communauté connaît elle aussi ses joies et ses peines, ses triomphes et ses tribulations. L'ange de la communauté est également à l'œuvre dans les tâches de la vie, les épreuves et les défis du destin de la communauté.

Ainsi, les anges gardiens individuels s'intéressent aux sacrements ; et l'ange de la communauté s'approche chaque fois que les sacrements sont célébrés.

Cynthia Hindes est prêtre dans une Communauté des chrétiens dans la région de Los Angeles.

 

Traduit/adapté de l'anglais par Philia Thalgott
Publié avec l‘aimable autorisation des éditeurs de « Perspectives » (Royaume-Uni) - http://perspectives-magazine.co.uk/