­

La fête de la Saint-Jean       

Ulrich Becker - Prêtre

Nous nous retrouvons de nouveau dans le temps de fête de la Saint-Jean. Quelles sont les impulsions que Jean le Baptiste veut renforcer en nous ?

Avec sa grande voix, Jean clame : Changez l’orientation de votre approche de la vie. Reconnaissez combien vous vous êtes éloigné de Dieu. Engagez-vous, préparez le chemin pour que le Christ puisse être présent parmi les hommes.

Jean le Baptiste

Ces paroles résonnent aujourd’hui comme si elles avaient été dites pour notre temps. Le désert où Jean cherche à être entendu, est bien présent en chacun de nous, ainsi que dans les situations si difficiles à tant d’endroits sur notre Terre. Par ces paroles, il veut nous dire : Sachez, ô hommes, que vous êtes redevable à l’esprit pour tout ce que vous accomplissez, en pensées, en paroles et en actes[1]. Soyez conscient de votre haute nature spirituelle et agissez en harmonie avec elle.

Le lieu où nous pouvons réellement préparer le terrain pour la présence du Christ, c’est en nous-mêmes. Revivifier notre pensée, remplir notre parole de chaleur du cœur, faire de nos actes des témoins de l’amour de Dieu. Tout ceci mènera vers une véritable culture de l’être humain et, par ceci, de l’humanité entière.

Agir ainsi transformera, ici et là, le désert de notre temps en lieux fertiles, en lieux de Sa présence.

En été, le monde divin nous comble de la plénitude de force de vie. Ceci témoigne de l’engagement des êtres divins pour nous. En prenant conscience de leur engagement, nous pouvons établir en nous une gratitude envers tous les êtres divins qui nous soutiennent. Quelle belle motivation pour, en réponse à leur engagement, saisir toute occasion pour collaborer avec eux et accomplir notre part, « afin que le bien persiste[2] » !

 

[1] évoqué dans le rituel de nos obsèques

[2] évoqué dans l’Acte de consécration de l’homme

 



 

 

 

 

 

 

 

­